EGLISES ET CHAPELLES

EGLISES & CHAPELLES

Eglise Saint-Golven au Vieux Bourg

Eglise Vieux Bourg-mars 2013 (3) (Copier)Eglise Vieux Bourg-mars 2013 (4) (Copier)

L’église Saint-Golven a été classée au titre des Monuments Historiques le 1er mars 1990. La première apparition de ce qui sera l’église Saint-Golven est situé au Xème siècle. A cette époque, ce n’est qu’une modeste chapelle qui sera détruite puis reconstruite au XIIème siècle. Le XIVème siècle verra la construction des chapelles Nord et Sud formant le transept. Au XVème siècle, la chapelle seigneuriale, aujourd’hui la sacristie, viendra s’accoler au Nord-Est de l’édifice. La construction de la façade Ouest et celle du clocher donnent à l’église son aspect final au cours du XVIème siècle. La nef comportait au Nord un bas-côté détruit au XIXème siècle.

Reléguée au rang de chapelle lorsqu’en 1875 une nouvelle église paroissiale, plus centrée sur la commune, est officiellement consacrée.  Le berceau de Taupont est situé là, niché dans la vallée de l’Yvel. Le village très ancien a connu l’installation de garnisons romaines contrôlant le passage à gué de la vallée. Dédiée à St Golven le sanctuaire affiche une architecture s’étalant du 12e au 17e siècle. Son portail de style gothique flamboyant du 16e siècle est remarquable. On peut regretter l’agression du modernisme, qui n’a pas hésité à amputer cet ensemble qui avait les caractéristiques d’un enclos paroissial. Situé entre Taupont et Ploërmel, le Vieux Bourg mérite plus qu’une simple visite.

Eglise Saint-Golven au bourg

Eglise bourg - novembre 2013 (3) (Copier)

La nouvelle église Saint-Golven (1865-1873) a été édifiée en forme de croix latine par le chanoine Joubier et consacrée le 5 octobre 1875. Cette église a été complétée par l’adjonction d’un clocher en 1889. Les autels latéraux sont dédiés au Sacré-Coeur, à la sainte Vierge, à sainte Anne et à Notre-Dame-des-Douleurs. On y voit de belles stalles du XVIIIème siècle provenant de Sainte-Anne d’Auray et une monstrance-reliquaire pédiculée en argent en partie doré du XVIème siècle.

 

Chapelle St Etienne de Crémenan

Chapelle Crémenan
Fondée par Pierre Patier.
Au dessus de la porte latérale se lit le nom de ce prêtre et la date d’érection, 1635 avec l’indication de sa prêtrise « le calice ». Sur le portail du fond sont gravées les armes de la famille de Lambilly, bienfaiteur de la chapelle.

 

Chapelle Ste Anne de Lézillac

Chapelle Lézillac
Des taupontais revenant du premier pèlerinage à Ste Anne d’Auray voulurent construire un sanctuaire dédié à Ste Anne. Lézillac fut choisi et en 1638 la chapelle est terminée. A l’intérieur, vitraux et statues représentent Ste Anne, St Joachim et Ste Marie.

 

Chapelle St Mathurin et St Gildas de Quelneuc

Chapelle Quelneuc

Sans doute la plus ancienne de la commune (13e ou 14e siècle) et restaurée plusieurs fois à travers les siècles, le linteau porte l’inscription LL 1761. Les statues en bois de St Mathurin et St Gildas sont très antiques. Le premier est vêtu d’une soutane, d’une chasuble et par dessus une étole. Le second, abbé de Rhuys revêt l’habit de moine.

Oratoire d’Henlée

Oratoire Henlé

Afin de remplacer une chapelle abandonnée puis démolie, les villageois décidèrent, avec l’accord de l’abbé, la construction en 1964 d’un oratoire. Depuis des regrets se sont installés. Plusieurs statues l’enrichissent : St Nicodème et surtout Notre Dame de la Providence.